Association ENERGIE
19, rue Gazan
75014 PARIS
dirigé par Luc CHARLES, professeur titulaire du Certificat de Qualification Professionnelle en arts énergétiques chinois

mardi 20 novembre 2012

Un regard poétique sur cette discipline chinoise, art du mouvement par excellence par Zhou Jing Hong


Le Qi gong, issu d’anciennes traditions chinoises a une longue histoire. En chine on le désigne par : 
- Yangsheng (yang nourir - sheng vie = nourrir notre vie)
- Daoyin (dao conduire - yin tirer= : conduire l’énergie)
- She Sheng (she : absorber, - sheng : vie = absorber l’énergie pour la vie). Actuellement, l’appellation courante est Qi Gong (Qi : énergie, - Gong : mouvement ou travail).
Quand on évoque le Qi Gong, on pense spontanément aux mouvements, mais il n’est pas seulement cela. S’y ajoute la philosophie la poésie, les sons, l’image.... Je vais vous présenter un petit poème de tournure ancienne écrit par un grand maître choinois de Qi Gong utilisant des phrases traditionnelles issues de la pensée chinoise.

La première phrase du poème dit :
"Toucher le ciel, s’enraciner dans la terre"
Cette première phrase est riche de sens. Elle montre notre condition. Nous vivons entre le ciel et la terre.
Pour les anciens, le ciel représente l’espace, l’énergie y est immense et c’est elle qui nous donne la vie ainsi qu’aux dix mille êtres. Par ailleurs, nous vivons sur la terre et notre vie se poursuit grâce aux nourritures tessrestre et à l’air qui vient du ciel. Sans le ciel et la terre, il n’y aurait pas la vie.
Pour les pratiquants de Qi Gong, cette notion est encore plus importante que pour ceux qui l’ignorent.
Nous nous interessons aussi bien au soleil, à la lune qu’aux étoiles. Le soleil prédestine aux quatres saisons qui elles vont guider notre corps dans sa pratique du Qi Gong. La lune influense fortement notre corps et va également guider notre pratique. C’est un sujet que lequel il y aurait beaucoup de choses à dire.
Imaginons le ciel couvrant, tel un bol renversé, notre tête. Là, en se concentrant, notre perception de l’energie venant du ciel est différente. Quand à la terre, les différentes directions étaient ainsi présentées dans la chine ancienne :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire